Le 11 mars 2015, la famille de l’Institut du cancer de Montréal a perdu un être cher, une femme extraordinaire et une bénévole hors pair: Michèle St-Pierre.

Michèle s’est battue pendant cinq années contre son cancer de l’ovaire sachant que la recherche est son seul espoir. Dès son diagnostic, elle a décidé de s’impliquer pour faire une différence : ainsi elle a contribué à de nombreuses collectes de fonds, elle a recruté et mobilisé plusieurs bénévoles qui ont également embrassé la cause, elle a favorisé le partenariat avec Anne-Marie Chagnon et finalement elle a approché nos porte-paroles les sœurs Moreau.

Malgré sa maladie qui avançait, elle nous a inspiré la vie et l’importance de continuer à se battre. Afin d’honorer sa mémoire et son travail, l’Institut du cancer de Montréal annonce aujourd’hui la mise sur pied d’une bourse d’un montant maximal de 30 000 $ par année qui sera remise à un étudiant au doctorat ou au post-doctorat (dépendamment des besoins) et qui portera le nom : Bourse Michèle St-Pierre pour la recherche sur le cancer de l’ovaire.

« Michèle nous a touché professionnellement et personnellement par sa joie de vivre, sa persévérance et sa personnalité. Michèle était une grande amie de l’Institut. Elle était consciente que la recherche est le seul espoir qu’ont les femmes atteintes du cancer de l’ovaire».  Dre Diane Provencher, gynécologue, oncologue et membre de l’Institut du cancer de Montréal.